Fonge & florule

Fonge & florule

Les boutons d'or

Renoncule âcre (1) blog.jpg

Photo Yvan Bernaer

 

Les boutons d'or sont de grands pourvoyeurs de jaune au printemps.

À commencer par les Ficaires, qui ensoleillent les haies, les talus frais dès le mois de janvier. Fleurissent ensuite les Clairs-bassins, en coulées d'or dans les fossés, en nappes vitellines dans les bas-fonds humides. Et, pêle-mêle, les Renoncules bulbeuses dans les prés secs, notre Grand bouton d'or : Ranunculus acris Linné, haut et altier, partout dans les prairies et le long des chemins, les Renoncules sardoniques, dans les terres labourées mouillées et gagnées par la friche, les Chausse-trapes, parmi les champs de blé, les Têtes d'or, au cœur des bois frais ombragés, les Renoncules à petites fleurs, sur les pelouses sableuses, les Petites douves, les Grandes douves, les Scélérates, les Renoncules nodiflores, palustres et à feuilles d'Ophioglosse dans les lieux marécageux ou temporairement inondés.

Au total quinze boutons d'or en Berry, si l'on inclut le Populage des marais. Tous toxiques à l'état frais, mais que les herbivores savent soigneusement éviter.

En sus de sa prestance, le Grand bouton d'or se distingue par ses feuilles en éventail, assez finement divisées, d'un vert terne, ses fleurs jaune vif, longuement pédonculées, à sépales étalés.

 

(28 mai 2015)

 

Note :

Nominations latines des boutons d'or, par ordre de citation (que l'on peut retrouver dans un livre sur les fleurs) :

Ranunculus ficaria, repens, bulbosus, acris, sardous, arvensis, auricomus, parviflorus, flammula, lingua, sceleratus, nodiflorus, paludosus, ophioglossifolius , Caltha palustris.



30/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres