Fonge & florule

Fonge & florule

Un lichen à dents cariées

Pertusaria pertusa (2)  blog.jpg

Photo Yvan Bernaer

 

À chacun sa métaphore... écrivait le graminologue Robert Portal.

Et les deux éminentes lichénologues, Chantal Van Haluwyn et Juliette Asta, de renchérir au féminin et aux pluriel. Vrai qu'elles usent et abusent d'images très personnelles, aux vertus pédagogiques imparables, et elles ont raison !

Ainsi, d'après elles, le lichen crustacé Pertusaria1 pertusa (Weigel) Tuckerman suggère-t-il irrésistiblement des molaires cariées. Et en effet, pas besoin d'être dentiste pour s'en rendre compte : lorsque nous sommes penchés contre un tronc de charme ou de hêtre et que la loupe balaye le thalle de ce lichen, l'image fait l'unanimité.

Au sein des Pertusaria, notre lichen gris blanchâtre à verdâtre se démarque de la plupart des espèces2 par son thalle non sorédié3 ni isidié. La surface de celui-ci est fendillée d'apothécies verruqueuses à disques punctiformes noirs... qui ressemblent à des molaires cariées.

Pertusaria pertusa est commun en Berry, sur les écorces lisses ou rugueuses de divers feuillus, en atmosphère humide et dans les lieux ombragés.

 

(26 février 2015)

 

1   Les Pertusaria (du latin pertusus : percé) doivent leur nom à leur surface semée de petits cratères, d'aréoles et de crevasses (voir Pertusaria amara, in L'Écho du Berry du 7 juillet 2011).

2   Deux espèces sans sorédies ni isidies, de couleur et d'écologie similaires, sont très proches de notre lichen : Pertusaria hymenea et Pertusaria leioplaca, à verrues plates (Pertusaria pertusa s'en démarque par l'aspect proéminent de ses verrues (en molaire) et par une chimie différente.

Chimie de Pertusaria pertusa :

cortex K+ jaune, P+ rouge orangé

médulle K+ jaune vif, P+ rouge orangé.

Voir Guide des Lichens de France, Lichens des arbres, Chantal Van Haluwyn & Juliette Asta, collection Fous de Nature, éditions Belin.

3   Sorédie : du grec soros : tas, monceau. Granule élaboré par le thalle, généralement de couleur différente de celui-ci, constitué d'algues et d'hyphes de champignon et contribuant à la reproduction végétative du lichen.



21/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres